Mon enfant crie tout le temps !

Mon enfant crie tout le temps

Mon enfant crie tout le temps !

Si votre enfant crie tout le temps, parle fort, coupe la parole… Bref, on n’entend que lui ! Et si ça vous stress, voici une astuce !

« On n’entend que lui !! »

Myriam

Mon enfant crie tout le temps : on n’entend que lui !

enfant-on-entend-que-lui

Tous les enfants sont différents et s’expriment différemment (évidemment allez-vous dire !). Et les cris s’arrêtent à un moment (évidemment encore !). Mais tant qu’on se trouve dans cette période, c’est stressant !

enfant-attire-attention-crie

Et puis, il y a des enfants pour lesquels cette période ne s’arrête pas… On a beau leur expliquer, leur demander de parler doucement, faire des « chuuuuuttt » à 5h du matin pour qu’il ne réveille pas la maisonnée,… Sans parler des esclandres à la moindre frustration, comme si c’était son seul mode d’expression. Si en plus, à cela s’ajoute le fait qu’il râle. Quelle angoisse !

Mon enfant cri tout le temps : exemple

stop-crie-enfant

Mon fils par exemple, parlait fort, tout le temps. Dès le matin au réveil (6h, parfois avant), il n’avait pas encore dit bonjour qu’il épiloguait très fort sur ce qui l’intéressait. Il me parlait même derrière la porte des toilettes ! Puis il me suivait dans la cuisine. Ce qui avait l’art de me stresser de bon matin (le matin était donc moins bon que l’expression l’entend).
Il faisait beaucoup de bruit. Tout le temps. Entre les onomatopées, les rires bruyants, à table il prenait ses couverts avec lesquels il faisait des avions, et tenait à ce qu’on les regarde (et il faisait les bruits qui vont avec !).

enfant-parle-tout-le-temps

Il criait beaucoup également. A l’école, la maîtresse se plaignait qu’on n’entendait que lui. Qu’il parlait trop fort, coupait la parole aux autres, parlait quand il travaillait, commentait tout ce qu’il faisait. Ce qui déconcentrait les camarades. Il ne fallait avoir d’yeux que pour lui.

Il ne faut avoir d’yeux que pour lui !

parler-calmement-famille

Voilà ! Vous avez tout compris ! Je peux arrêter l’article ici 😉
Ou alors je vous en parle un peu ? Allez, c’est bien parce que c’est vous ! Et parce que je sais combien c’est dur, je suis passée par là ainsi que beaucoup des familles que j’accompagne.

enfant-crie-tout-le-temps

Quand un enfant a besoin d’attention, il va utiliser ce qui est à sa disposition pour l’obtenir. Certains viennent faire des câlins (ça c’est ma fille <3) et d’autres peuvent attirer l’attention en criant, hurlant, en parlant fort peut importe où il est et ce que vous faites, couper la parole, ou faire du bruit, sauter sur le canapé alors que c’est interdit, se mettre en danger,…

Bref ! Vous avez certainement compris où je veux en venir : notre enfant demande de l’attention. Mais pas de la bonne manière !

enfant-crie

Enfin si… De la bonne manière pour lui, car ça fonctionne ! Vous lui accordez votre attention. Même si c’est pour lui expliquer pour la 50ième fois depuis 5 minutes qu’il faut parler doucement, qu’à 5h du mat, la petite sœur dort et qu’elle a besoin de sommeil, que dans les magasins les gens ont besoin d’être tranquilles ou que les camarades de classe ont besoin de se concentrer.

TELECHARGEZ VOTRE EBOOK GRATUIT

parent-confiant-affirme

Mon enfant crie tout le temps : astuces !

Réfléchir sur soi

psy-therapeute

La première étape, c’est déjà de vous demander si vous, parent, vous parlez fort également ! Si c’est le cas, parlez calmement. Votre enfant s’en rendra compte 😉 Et vous pourrez même échanger sur vos efforts. C’est vrai que quand on a tendance à parler fort, c’est difficile de baisser le volume. Je sais de quoi de parle ! C’est mon cas 😉

Montrer l’exemple

therapeute-enfant-parent-bordeaux

Vous pouvez montrer à votre enfant la façon que vous préférez. De façon positive et calme.

« MAMAN JE VEUX DE L’EAU !!!! »

Vous pouvez par exemple dire calmement « je préfère que tu me dises : maman, je veux de l’eau, comme cela ». Avec une intonation douce.

Ecouter votre enfant

enfant-parent-parler-calmement

Peut-être que si votre enfant crie, c’est qu’il ne se sent pas entendu. Alors, si c’est le cas, écoutez votre enfant en le regardant dans les yeux, en vous mettant à sa hauteur, en lui montrant des preuves d’attention comme hocher la tête.

Vous pouvez également utiliser l’écoute active en reprenant ce que votre enfant dit sous forme de question.

  • « Ce midi Milo m’a montré ses billes aimantées »
  • « Il t’a montré ses billes aimantées ? »
  • « Oui, il fait des formes avec ! »
  • « Ha bon ? « 
  • « Il a fait un cube. mais il a perdu une bille. Alors on l’a cherchée dans toute la cour »
  • « Mince alors ! Qu’est ce qu’il s’est passé ensuite ? »
  • « C’est Maxence qui l’a retrouvée, … »

Aiguiser l’attention positive sur les moments de calme

enfant-calme

Voici un principe simple : ce qui a une conséquence agréable est renforcé (et va donc perdurer). Ce qui est suivi d’une conséquence désagréable ou pas de conséquence s’éteint.

Donc, en suivant ce principe, si ce comportement de parler fort ou de crier perdure, c’est qu’il est suivi d’une conséquence agréable. Même si vous vous fâchez !

bisous-enfant-calme

Quand votre enfant parle calmement, dites combien vous appréciez, remerciez-le, faites-lui un câlin, un bisou, …

Si vous prêtez attention aux moments de calme, les moments de calme vont se reproduire !

Retirer l’attention des cris

retrait-attention-enfant-crie

Toujours sur le principe du dessus, un comportement suivi d’aucune conséquence s’éteint :
ne répondez pas aux cris. En fonction de vous et de votre enfant, vous pouvez soit le regarder et sourire puis demander de parler calmement en chuchotant (et répéter sur le même ton jusqu’à ce qu’il arrive à parler doucement), vous pouvez n’accorder aucune attention et continuer ce que vous faites comme si de rien n’était, …

comment-parler-calmement-enfant-chuchoter

Chuchoter !

enfant-chuchote-comment-arreter-cris

Chuchoter c’est vraiment une astuce qui fonctionne TROP bien ! Avec les neurones miroirs, il va finir par faire pareil. Vous pouvez le mettre dans les règles de la maison : le matin on joue au chuchoteur. Et vous ne vous parlez que comme cela !

Le cadre du silence

famille-enfant-crie

En tant que parent, pour être cohérent et donc rassurant pour votre enfant, mettre en place une règle sur le bruit (et donc le calme !) est important.
Par exemple : le matin on parle doucement jusqu’à ce que tout le monde soit levé. Ou, on parle calmement dans telle pièce et faire du bruit c’est ok dehors ou dans la chambre.

comment-arreter-enfant-qui-parle-trop-fort-limites

A la maison, on parle calmement dans la salle à manger. le lieu où tout le monde vit, on se doit de respecter chaque personne de la famille. On a donc le droit de faire du bruit autant qu’on veut dans les chambres et dehors.

cafe-matin-calme


Et mention spéciale pour moi : le matin je suis longue à me réveiller ! De 6h à 7h, je vais dans mon atelier me ressourcer et démarrer la journée du bon pied. Mon fils est déjà réveillé, mais il sait qu’il faut me laisser tranquille jusqu’à 7h. Après, c’est parti pour le petit déj’ et les discussions (en parlant calmement !).

petit-dejeuner-calme-en-famille

Quand la règle est clairement définie pour tous, c’est plus facile de prendre la posture de Super Woman : dos droit, épaules en arrière, et silence en regardant votre enfant. Il va se parler à lui même et comprendre tout seul.

En savoir plus sur notre programme

parent-enfant-opposant-provocateur

Mon enfant crie tout le temps ! Nous retrouver sur les réseaux

retrouvez d’autres articles

autorite-parentale-retrouver-comment
enfant-terrible-comportements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.