Enfant opposant / comportement opposant : l’accompagnement

parent-enfant-opposant-provocateur
parent-enfant-opposant-provocateur

Enfant opposant / au comportement opposant : l’accompagnement

Vous êtes parent d’un enfant au comportement opposant, provocateur, voir tyrannique ? Reprendre le lead avec amour, oui, c’est possible !

IMPORTANT : je note dans le titre « enfant opposant » pour que cet article soit facilement visible sur la toile. Toutefois, je préfère parler de comportement opposant.


Découvrez le programme en avant-première

parent-enfant-opposant-provocateur

Enfant opposant / comportement opposant : ce qui alerte les professionnels

Parent stressé

Depuis plusieurs années, des psychologues, des médecins, des équipes pédagogiques m’envoient des familles en difficultés (même en grande difficultés !) car :

  • le comportement de l’enfant à l’école n’est plus gérable pour les équipes pédagogiques (violence, refus de se conformer aux règles, perturbations des élèves, de la classe, provocation des adultes et insultes,…)
  • les relations avec leur enfant ses sont dégradées au sein du foyer au point que la violence et la menace se sont installées – l’enfant insulte, bouscule, fait peur à ses parents et c’est l’escalade à la maison
  • l’ensemble du foyer doit s’adapter aux exigences de l’enfant par peur de ses réactions
  • Un parent est en burn out ou en dépression et ne peut plus faire face au comportement menaçant et violent de l’enfant

Enfant opposant / comportement opposant : les accompagnements parent / enfant

therapeute-enfant

Toutes ces années m’ont permis de me former et de construire des accompagnements spécifiques pour les différents cas de ces familles en difficultés.

Le programme Barkley

enfant-therapie-psy

C’est une guidance parentale spécialisée dans l’accompagnement des parents d’enfant présentant un TDA/H (Trouble du Déficit d’Attention avec ou sans Hyperactivité).

La mise en place des limites éducatives

C’est un accompagnement pour les parents dont l’enfant à des comportements insolents, insultants, parfois agressifs envers ses parents ou la fratrie, associés à des comportements inappropriés avec ses paires à l’école et à l’extérieur : impulsivité et agressivité non contrôlées, ces enfants font parfois l’objet de rejet sévère voir d’agression ou de harcèlement à l’école.

autorite-parentale-famille

En règle générale, ces enfants :

  • coupent la parole, crient, font beaucoup de bruit (à table, dans les lieux publics, …),
  • malmènent leurs parents : vols, insultes, mots blessants, violences, menaces, exigences d’achats, …
  • râlent et se plaignent de tout, imposent leur mauvaise humeur, ne respectent pas les règles et le rythme de la maison (menu, coucher, heures des repas, …)
  • Manquent de respect envers les autres (amis des parents, voisins, professeurs,…)

Découvrez le programme en avant-première

parent-enfant-opposant-provocateur

La résistance non violente

Parent enfant opposant - attention positive

C’est un accompagnement pour les familles dont la hiérarchie s’est inversée : l’enfant, au cœur de toutes les attentions à pris le contrôle du foyer. Chaque décision est pensée pour éviter toute frustration à l’enfant. Cette dynamique devient, au fil des années, un frein pour les parents qui se sacrifient pour leur enfant. Notons que le comportement inapproprié de l’enfant s’inscrit uniquement dans le cadre familial.

L’anxiété et le manque de confiance en soi chez l’enfant

Parent enfant opposant - ressources enfants

C’est un accompagnement pour les enfants afin des leur apporter une meilleure confiance en soi, la capacité à poser des limites et à les faire respecter avec humour !

Enfant opposant / comportement opposant : Les programmes croisés

famille-enfant-crie

Nous accompagnons les parents à reprendre le lead sur leur famille et nous accompagnons également les enfants vers plus de calme. Parfois, si les parents et l’enfant le souhaitent, en simultané.

Enfant opposant / comportement opposant : l’accompagnement en ligne

pourquoi-enfant-insulte-parent

Notre accompagnement pour les parents d’enfant au comportement opposant, provocateur, ou tyrannique, est composé d’un ensemble de modules dont l’essence est tirée des techniques les plus efficaces de tous les accompagnements qui nous proposons en cabinet.

Il permet aux parents de reprendre le lead sur le foyer avec amour !

guidance parentale-la clarté des demandes
guidance-parentale - les feedback
  • Prendre de la hauteur sur les événements et être capable d’éviter et de transformer les sources des conflits
  • Arrêter de se sacrifier et remettre du « je » dans le foyer
  • Etre Zzen ! Grace à différentes techniques de gestion du stress (hypnose, EFT, cohérence cardiaque, relaxations dynamiques, …)
  • Poser un cadre et définir les valeurs de famille, établir les limites éducatives
  • Exercer le super pouvoir de parent : l’attention positive pour renforcer les comportements attendus
  • Eteindre les comportements inappropriés grâce à des techniques tirées des TCC
  • Faire coopérer plus facilement votre enfant grâce au renforcement positif des comportements attendus
  • La mise en place d’un feedback efficace
  • Booster la confiance en soi, les habilités sociales, la concentration, la gestion des émotions, l’empathie, la capacité à gérer son impulsivité, de son enfant

Pour en savoir plus sur le programme, cliquez ici !

parent-enfant-opposant-provocateur

Retrouvez-nous sur les réseaux

Des articles qui peuvent vous intéresser

enfant-terrible-comportements
autorite-parentale-retrouver-comment

Mon enfant m’insulte, me bouscule, me menace.

enfant-insulte-parent
enfant-insulte-parent

Mon enfant m’insulte, me bouscule, me menace.

Quelle souffrance dans les yeux de ces parents qui arrivent en consultation : mon enfant m’insulte, me bouscule, me frappe, me menace.
Beaucoup des parents que j’accompagne se font malmener par leurs enfants. De plus, certaines mères ont même honte de ce qui se passe au sein de leur foyer et s’isolent.

« A la maison, c’est le troisième Reich ! »

enfant-violent-insultant

Insultes : “connasse !” “de toute façon t’es qu’une abrutie” 

Comportements menaçants envers le parent : comme lever le poing sur sa mère, la coincer dans un coin, bousculer, casser des objets, prendre un objet et menacer avec, …

Menaces d’auto-agressions : menaces de suicide, de défenestration…

Je sais que c’est un sujet très tabou…

enfant-violent-sujet-tabou

Mon enfant m’insulte, me menace : que faire ?

Votre enfant vous insulte, vous menace, vous bouscule peut-être. Avec lui vous marchez sur des œufs pour éviter sa colère ou même, sa fureur. Si il vous menace de suicide, de fugue, de se mutiler, vous évitez de le frustrer car vous avez peur du pire…

enfant-violent-insultes-menaces

« Si elle ne trouve pas la télécommande, elle prend mes affaires et les casse. Parfois elle les jette par la fenêtre et s’assoie sur la balustrade quand je descends les chercher. Elle me terrorise »

La première étape au changement

comprendre les comportements

Une étape essentielle avant de pouvoir transformer les relations vers plus de calme et de respect, c’est de mettre de la conscience sur ce qui se passe. 

personne-affirmee

Vos enfants, et les gens en général, ne vont que là où vous les autorisez à aller. Je sais que ce n’est pas facile à croire ! Pourtant c’est vrai.
Beaucoup de gens sont respectés car ils expriment que ce n’est pas pas ok. Ils savent dire non quand c’est non et avec une posture assertive, ils montrent facilement que ce non ne deviendra jamais un oui. C’est pourquoi, jamais personne ne s’aventurera à essayer d’obtenir un oui. Que ce soit par le chantage, la menace, la colère, etc… Avec eux, non sera toujours non. 

Pourquoi c’est plus difficile pour vous ?

pourquoi-enfant-violent-avec-parent

Pour certains, cette assertivité, cette posture, est facile. Soit parce qu’ils ont appris à s’affirmer, soit parce que leurs besoins et leurs limites ont été respectés étant enfant, soit parce qu’il ont pu s’exprimer et ont été entendu durant leur jeunesse, et pour bien d’autres raison.
Pour d’autres, peut-être pour vous, ce n’est pas simple. Pour bien des raisons ! Et vous n’êtes pas responsable de cela

comment-faire-enfant-bouscule-parent

Peut-être ne vous a-t-on jamais appris à vous affirmer ? Peut-être avez-vous été éduqué à seulement obéir et à devoir laisser de côté vos propres besoins et limites ?

Vous pouvez apprendre à être confiant et assertif ! Vous pouvez transformer la situation. 

TELECHARGEZ VOTRE EBOOK GRATUIT

parent-confiant-affirme

Mon enfant m’insulte, me bouscule : la toute première étape pour en sortir avec amour.

exercices-observer

La première étape est l’observation de ce qui se passe et la documentation, c’est à dire prise de note détaillée de ce qui se passe. C’est une étape difficile, je le sais bien, j’y suis passée et les parents que j’accompagne ont fait ce chemin aussi. Et nous avons tous retrouvé le calme et l’amour à la maison !

Vous allez y arriver !

Mon enfant m’insulte : observer pour pouvoir prendre du recul 

observer-comportements-enfant-parent

Prenez un papier et notez. Cela vous permettra de prendre du recul

Notez : 

  • ce qu’à fait ou dit votre enfant
  • ce qui s’est passé avant
  • votre réaction (votre posture, vos émotions, vos sensations corporelles)
  • les conséquences immédiates (ce que vous dites, faites, ce qu’il fait, ce que les personnes autour de vous font)
  • les conséquences différées – dans les heures qui suivent (ce que vous dites, faites, ce qu’il fait, ce que les personnes autour de vous font)
enfant-violent-insulte-quoi-faire

Exemple :

Mathéo 16 ans, souhaite un nouveau smartphone car ceux de ses amis sont plus récents et il en veut un neuf. Le refus de sa mère à renouveler son smartphone maintenant le met dans une colère noire. Il l’insulte, et lui jette son portable dessus. Il la rate, l’insulte de plus belle. Sa mère se met en colère et lui dit qu’il est privé de sortie, qu’il n’aura pas de téléphone. Mathéo ne sort pas de sa chambre pour le repas. 

Le week end, il sort avec ses amis. Et se plaint de ne plus avoir de portable. Aussi, il dit à sa mère qu’elle ne pourra pas avoir de nouvelles d’où il se trouvera ni avec qui il sera, car il n’a plus de portable. Cela le fait rire. Il ajoute qu’il ne sait pas où il va aller avec ses potes, et s’en va. Il rentre le lendemain, sa mère est terrorisée. Elle a appelé plusieurs amis à lui et des parents sans succès. 

Sa mère culpabilise car il n’a plus de portable. De plus, elle a peur car elle ne peut pas le joindre. 

Ainsi, la semaine d’après, il reçoit un portable neuf. 

observation-parent-enfant

Documentation – notes – ressentis

  • ce qu’à fait ou dit votre enfant : il m’a insulté (“abrutie” “tu sers à rien”…), il a jeté son téléphone sur moi, ….
  • ce qui s’est passé avant : il m’a demandé un nouveau téléphone. Je lui ai expliqué que je ne pouvais pas maintenant, mais qu’on pouvait mettre de l’argent de côté à plusieurs pour lui offrir à Noël. 
  • votre réaction (votre posture, vos émotions, vos sensations corporelles) : je me suis recroquevillée, j’ai eu peur, j’ai eu une sensation de froid, ensuite la colère est montée, …
  • les conséquences immédiates (ce que vous dites, faites, ce qu’il fait, ce que les personnes autour de vous font) : je l’ai privé de sortie et je lui ai dit qu’il n’aurait pas de portable.
  • les conséquences différées – dans les heures qui suivent (ce que vous dites, faites, ce qu’il fait, ce que les personnes autour de vous font) : il est quand même sorti le week end et il n’est pas rentré. Il m’a dit que je ne pourrai pas avoir de nouvelles. Il n’est pas rentré ! J’ai eu très peur, j’ai appelé tous ceux que je pouvais pour savoir où il était. Je me suis dit qu’il a avait besoin d’un téléphone, et je me sens plus rassurée qu’il en ait un alors j’ai dû lui en acheter un à crédit. 

Pourquoi c’est un exercice qui va transformer vos relations

comment-retrouver-la-paix

C’est un exercice très difficile !  Toutefois, c’est à partir de ce travail que tout va pouvoir changer car vous allez ensuite pouvoir réfléchir, seul.e, avec votre compagne – compagnon de vie, ou votre thérapeute, à :

  • comment changer les situations, les éviter, etc…
  • comprendre vos émotions, vos mécanismes automatiques et vos croyances
  • trouver en vous de nouvelles ressources
  • sélectionner les outils à mettre en place pour vous, votre enfant, votre famille

    Cette documentation est une base solide de transformation.
parent-enfant-difficile-exercices-6

Vous allez y arriver !

Notre formation et accompagnement pour les parents

Nous avons créé une formation en ligne avec ou sans coaching, tirée de nos accompagnements en consultation et ateliers. Je vous invite à la découvrir en cliquant ci-dessous !

parent-enfant-opposant-provocateur

Mon enfant m’insulte, me bouscule : nous retrouver sur les réseaux

D’autres articles peuvent vous intéresser

Mon enfant crie tout le temps
enfant-terrible-comportements

Liste des émotions

liste des émotions
liste des émotions

Liste des émotions

joie-emotion

Il existe 6 émotions primaires et toutes leurs nuances, tous leurs mélanges et subtilités. Voici donc une liste des émotions et de leurs nuances. Ce sont des idées, il y en a bien d’autres ! Aussi, vous pouvez en découvrir et même en créer ! D’ailleurs, c’est un petit jeu très amusant, notamment avec les enfants.

Liste des émotions : à quoi servent les émotions ?

parler-calmement-famille

Ce sont nos guides. En effet, elles nous donnent des information sur ce dont nous avons besoin. C’est pourquoi les émotions sont essentielles pour pouvoir :

  • respecter nos besoins nous même
  • communiquer ce dont nous avons besoin aux autres (qui ne peuvent pas le deviner !)
  • prendre des décisions
  • dire oui quand c’est bon pour nous
  • dire non quand ce n’est pas ok pour nous
  • nous adapter aux situations
  • comprendre les émotions des autres
  • mieux interagir, mieux communiquer avec autrui
  • nous affirmer sereinement et être assertif

En bref, vous l’aurez compris, nos émotions servent de boussoles.

Liste des émotions et de leurs nuances

Votre liste des émotions à télécharger !

JOIE

liste-emotions-joie

Amoureux

Enthousiaste

Emballé

Amusé

Radieux

Content

Aux anges

Au septième ciel

Reconnaissant

Gai

Allègre

Emerveillé

Rayonnant

Excité

Fier

Heureux

Léger

Enchanté

Lumineux

Motivé

Passionné

Exalté

Joyeux

Comblé

Satisfait

COLERE

emotion-liste-colere

Agacé

Fâché

Irrité

Mécontent

Tendu

Contrarié

Furieux

Outré

Offusqué

Furax

Vexé

Frustré

Exaspéré

Grincheux

Nerveux

Révolté

Froissé

Sur les nerf

A cran

Amer

Exaspéré

Scandalisé

En rogne

Grognon

En pétard

TRISTESSE

liste des émotions tristesse

Attristé

Chagriné

Accablé

Affecté

Affligé

Découragé

Déçu

Désespéré

Abattu

Déprimé

Malheureux

Soucieux

Ennuyé

Désabusé

Bouleversé

Attristé

Anéanti

Perdu

Confus

Mélancolique

Tourmenté

Avoir le cœur gros

Dépité

Eploré

Navré

PEUR

liste des emotions - peur

Apeuré

Soucieux

Paniqué

Aux abois

Craintif

Effarouché

Embarrassé

Angoissé

En alerte

Inquiet

Angoissé

Mal à l’aise

Prudent

Sceptique

Choqué

Alarmé

Méfiant

Alarmé

Anxieux

Tremblant

Sur ses gardes

Réticent

Se faire un sang d’encre

Gêné

Fébrile

DEGOUT

liste-emotions-degout

Dégoûté

Ecœuré

Nauséeux

Ennuyé

Répugné

Rebuté

Révulsé

Avoir le cœur au bord des lèvres

« Avoir la gerbe »

Avoir des hauts le cœur

SURPRISE

liste-des-emotions-surprise

Etonné

Déconcerté

Abasourdi

Stupéfait

Interloqué

Désorienté

Tombé des nues

Epaté

Eberlué

Soufflé

Estomaqué

Sidéré

Scotché

TELECHARGEZ VOTRE EBOOK GRATUIT

guide-secrets-affirmation-de-soi

Liste des émotions primaires

Joie

liste des émotions - joie

C’est une émotion que l’on ressent quand tout va pour le mieux ou dans l’instant quand un événement est agréable, amusant ! En effet, on gagne en énergie, on a envie de la communiquer, de la partager. Elle permet de profiter pleinement de ce que l’on vit dans le moment.

Colère

enfant-colere-agressif

C’est une émotion liée à une frustration, un manque, une blessure dans l’égo : quand les choses ne se passent pas comme on voudrait qu’elles se passent. Elle peut être dirigée vers l’obstacle ou vers soi-même (culpabilité). De plus, elle permet d’extérioriser des tensions internes.

Peur

peur

c’est une émotion alerte liée à un danger potentiel qui peut être soit réel, soit imaginaire. L’anticipation d’un danger peut être source d’angoisse et d’anxiété. C’est pourquoi, la peur permet de s’adapter à l’environnement en nous permettant de nous protéger et d’assurer notre sécurité. De plus, elle nous permet aussi de développer notre courage et à dépasser nos limites.

Tristesse

liste des émotions - tristesse

c’est une émotion liée à un manque : manque d’affection, de quelqu’un, de quelque chose. Elle nous permet de prendre conscience de ce qui est important pour nous et nous permet un retour à soi pour trouver de nouveaux repères.

Dégoût

degout-emotion-degout

C’est une émotion de préservation qui nous signale ce qui est mauvais pour nous. Souvent associée aux aliments, elle peut être associée à des événements ou des comportements. Elle nous permet de nous éloigner de ce qui n’est pas bon pour nous.

Surprise

liste des émotions - surprise

c’est une émotion qui s’exprime en moins d’une seconde et qui se produit lors d’un événement inattendu. Elle est neutre car elle met met le corps en alerte (le cœur bat plus vite) mais les réactions suivants dépendent de l’événement. Si il y a danger, notre corps va mettre en place les processus de défense (fuite, sidération, attaque).

Liste des émotions : d’autres articles ?

Mon enfant crie tout le temps
Valeur-mission-de-vie

Nous retrouver sur les réseaux

Mon enfant crie tout le temps !

Mon enfant crie tout le temps
Mon enfant crie tout le temps

Mon enfant crie tout le temps !

Si votre enfant crie tout le temps, parle fort, coupe la parole… Bref, on n’entend que lui ! Et si ça vous stress, voici une astuce !

« On n’entend que lui !! »

Myriam

Mon enfant crie tout le temps : on n’entend que lui !

enfant-on-entend-que-lui

Tous les enfants sont différents et s’expriment différemment (évidemment allez-vous dire !). Et les cris s’arrêtent à un moment (évidemment encore !). Mais tant qu’on se trouve dans cette période, c’est stressant !

enfant-attire-attention-crie

Et puis, il y a des enfants pour lesquels cette période ne s’arrête pas… On a beau leur expliquer, leur demander de parler doucement, faire des « chuuuuuttt » à 5h du matin pour qu’il ne réveille pas la maisonnée,… Sans parler des esclandres à la moindre frustration, comme si c’était son seul mode d’expression. Si en plus, à cela s’ajoute le fait qu’il râle. Quelle angoisse !

Mon enfant cri tout le temps : exemple

stop-crie-enfant

Mon fils par exemple, parlait fort, tout le temps. Dès le matin au réveil (6h, parfois avant), il n’avait pas encore dit bonjour qu’il épiloguait très fort sur ce qui l’intéressait. Il me parlait même derrière la porte des toilettes ! Puis il me suivait dans la cuisine. Ce qui avait l’art de me stresser de bon matin (le matin était donc moins bon que l’expression l’entend).
Il faisait beaucoup de bruit. Tout le temps. Entre les onomatopées, les rires bruyants, à table il prenait ses couverts avec lesquels il faisait des avions, et tenait à ce qu’on les regarde (et il faisait les bruits qui vont avec !).

enfant-parle-tout-le-temps

Il criait beaucoup également. A l’école, la maîtresse se plaignait qu’on n’entendait que lui. Qu’il parlait trop fort, coupait la parole aux autres, parlait quand il travaillait, commentait tout ce qu’il faisait. Ce qui déconcentrait les camarades. Il ne fallait avoir d’yeux que pour lui.

Il ne faut avoir d’yeux que pour lui !

parler-calmement-famille

Voilà ! Vous avez tout compris ! Je peux arrêter l’article ici 😉
Ou alors je vous en parle un peu ? Allez, c’est bien parce que c’est vous ! Et parce que je sais combien c’est dur, je suis passée par là ainsi que beaucoup des familles que j’accompagne.

enfant-crie-tout-le-temps

Quand un enfant a besoin d’attention, il va utiliser ce qui est à sa disposition pour l’obtenir. Certains viennent faire des câlins (ça c’est ma fille <3) et d’autres peuvent attirer l’attention en criant, hurlant, en parlant fort peut importe où il est et ce que vous faites, couper la parole, ou faire du bruit, sauter sur le canapé alors que c’est interdit, se mettre en danger,…

Bref ! Vous avez certainement compris où je veux en venir : notre enfant demande de l’attention. Mais pas de la bonne manière !

enfant-crie

Enfin si… De la bonne manière pour lui, car ça fonctionne ! Vous lui accordez votre attention. Même si c’est pour lui expliquer pour la 50ième fois depuis 5 minutes qu’il faut parler doucement, qu’à 5h du mat, la petite sœur dort et qu’elle a besoin de sommeil, que dans les magasins les gens ont besoin d’être tranquilles ou que les camarades de classe ont besoin de se concentrer.

TELECHARGEZ VOTRE EBOOK GRATUIT

parent-confiant-affirme

Mon enfant crie tout le temps : astuces !

Réfléchir sur soi

psy-therapeute

La première étape, c’est déjà de vous demander si vous, parent, vous parlez fort également ! Si c’est le cas, parlez calmement. Votre enfant s’en rendra compte 😉 Et vous pourrez même échanger sur vos efforts. C’est vrai que quand on a tendance à parler fort, c’est difficile de baisser le volume. Je sais de quoi de parle ! C’est mon cas 😉

Montrer l’exemple

therapeute-enfant-parent-bordeaux

Vous pouvez montrer à votre enfant la façon que vous préférez. De façon positive et calme.

« MAMAN JE VEUX DE L’EAU !!!! »

Vous pouvez par exemple dire calmement « je préfère que tu me dises : maman, je veux de l’eau, comme cela ». Avec une intonation douce.

Ecouter votre enfant

enfant-parent-parler-calmement

Peut-être que si votre enfant crie, c’est qu’il ne se sent pas entendu. Alors, si c’est le cas, écoutez votre enfant en le regardant dans les yeux, en vous mettant à sa hauteur, en lui montrant des preuves d’attention comme hocher la tête.

Vous pouvez également utiliser l’écoute active en reprenant ce que votre enfant dit sous forme de question.

  • « Ce midi Milo m’a montré ses billes aimantées »
  • « Il t’a montré ses billes aimantées ? »
  • « Oui, il fait des formes avec ! »
  • « Ha bon ? « 
  • « Il a fait un cube. mais il a perdu une bille. Alors on l’a cherchée dans toute la cour »
  • « Mince alors ! Qu’est ce qu’il s’est passé ensuite ? »
  • « C’est Maxence qui l’a retrouvée, … »

Aiguiser l’attention positive sur les moments de calme

enfant-calme

Voici un principe simple : ce qui a une conséquence agréable est renforcé (et va donc perdurer). Ce qui est suivi d’une conséquence désagréable ou pas de conséquence s’éteint.

Donc, en suivant ce principe, si ce comportement de parler fort ou de crier perdure, c’est qu’il est suivi d’une conséquence agréable. Même si vous vous fâchez !

bisous-enfant-calme

Quand votre enfant parle calmement, dites combien vous appréciez, remerciez-le, faites-lui un câlin, un bisou, …

Si vous prêtez attention aux moments de calme, les moments de calme vont se reproduire !

Retirer l’attention des cris

retrait-attention-enfant-crie

Toujours sur le principe du dessus, un comportement suivi d’aucune conséquence s’éteint :
ne répondez pas aux cris. En fonction de vous et de votre enfant, vous pouvez soit le regarder et sourire puis demander de parler calmement en chuchotant (et répéter sur le même ton jusqu’à ce qu’il arrive à parler doucement), vous pouvez n’accorder aucune attention et continuer ce que vous faites comme si de rien n’était, …

comment-parler-calmement-enfant-chuchoter

Chuchoter !

enfant-chuchote-comment-arreter-cris

Chuchoter c’est vraiment une astuce qui fonctionne TROP bien ! Avec les neurones miroirs, il va finir par faire pareil. Vous pouvez le mettre dans les règles de la maison : le matin on joue au chuchoteur. Et vous ne vous parlez que comme cela !

Le cadre du silence

famille-enfant-crie

En tant que parent, pour être cohérent et donc rassurant pour votre enfant, mettre en place une règle sur le bruit (et donc le calme !) est important.
Par exemple : le matin on parle doucement jusqu’à ce que tout le monde soit levé. Ou, on parle calmement dans telle pièce et faire du bruit c’est ok dehors ou dans la chambre.

comment-arreter-enfant-qui-parle-trop-fort-limites

A la maison, on parle calmement dans la salle à manger. le lieu où tout le monde vit, on se doit de respecter chaque personne de la famille. On a donc le droit de faire du bruit autant qu’on veut dans les chambres et dehors.

cafe-matin-calme


Et mention spéciale pour moi : le matin je suis longue à me réveiller ! De 6h à 7h, je vais dans mon atelier me ressourcer et démarrer la journée du bon pied. Mon fils est déjà réveillé, mais il sait qu’il faut me laisser tranquille jusqu’à 7h. Après, c’est parti pour le petit déj’ et les discussions (en parlant calmement !).

petit-dejeuner-calme-en-famille

Quand la règle est clairement définie pour tous, c’est plus facile de prendre la posture de Super Woman : dos droit, épaules en arrière, et silence en regardant votre enfant. Il va se parler à lui même et comprendre tout seul.

En savoir plus sur notre programme

parent-enfant-opposant-provocateur

Mon enfant crie tout le temps ! Nous retrouver sur les réseaux

retrouvez d’autres articles

autorite-parentale-retrouver-comment
enfant-terrible-comportements

Enfant difficile : les comportements qui alertent

enfant-terrible-comportements
enfant-terrible-comportements

Enfant difficile : les comportements qui alertent

On entend beaucoup parler de l’enfant difficile, de l’enfant terrible. Enfant-roi, enfant-tyran, TOP ? Et si nous faisions un tri dans ces appellations ? Quels sont les comportements qui alertent et qui poussent les familles à consulter ?

Cet article est un épisode d'une série de plusieurs articles à propos des enfants difficiles : leurs comportements, les troubles associés, leur famille, les interactions, comment agir en tant que parent en fonction de chaque profil, comment canaliser son énergie et lui apporter plus de calme. 

Ceci représente un point de vue, au regard de mon expérience en cabinet et de recherches documentaires. Je ne prétends pas vous offrir la vérité absolue, mais un angle de vue si vous êtes parent et vivez cette situation. 

Certains d'entre vous se sentent maltraités par leurs enfants. Malgré tout et autant que faire se peut, restez convaincus que les enfants ne sont pas des tyrans. Vous trouverez des clefs dans cette série d'articles pour reprendre le lead sur votre famille, et apporter plus de calme et de coopération à votre enfant. 

Pourquoi je vous parle des enfants difficiles ?

« En 2 ans, je suis devenue la Docteur House des enfants au comportement difficile pour les parents, les éducateurs »

docteur-house-enfant-difficile

Au début de mon activité

Au début de mon activité de thérapeute pour les enfants en 2018, j’accompagnais les enfants diagnostiqués, présentant une atypicité du neurodéveloppement. Ils m’étaient donc envoyés par des psychologues ou des médecins. Majoritairement j’accompagnais les enfants TDA/H (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) avec un Trouble de l’Opposition avec Provocation (facilement considérés comme des enfants difficiles !). J’accompagnais aussi les enfants à haut potentiel et les enfants présentant des troubles anxieux (pouvant également présenter des comportements jugés difficiles).

therapeute-enfant-bordeaux

Ils retrouvaient calme, concentration, savaient faire un time out quand ils en ressentaient le besoin, retrouvaient confiance en soi et avaient plus de facilité pour se faire de bons copains.
D’où le nom de mon site : Zèbre Zen !
Les mois passant, de plus en plus de familles sont arrivées sans diagnostics ni bilans. Souvent envoyés de la part d’équipes pédagogiques des écoles dont le personnel n’arrivait plus à gérer les comportements difficiles des enfants, ou par des connaissances dont les enfants avaient retrouvé calme et coopération.

« Vu de l’extérieur, le comportement perturbateur, opposant, vindicatif, était le même que celui des enfants que j’accompagnais et pour lesquels j’avais de bons résultats. »

Que faire pour ces familles qui cherchent des solutions ?

enfant-difficile-ecole

Cependant, un comportement difficile n’est pas le même d’un enfant à un autre : il dépend aussi de la perception de celui qui le vit (personnel de l’éducation, parents, proches, …), il dépend de la famille (de ses interactions avec l’enfant, de l’histoire générationnelle), et il dépend aussi de possibles troubles ou atypicités propres à l’enfant.

Alors… pas bilan, pas de diagnostic, juste des gens qui n’en peuvent plus et qui doivent attendre des mois avant de pouvoir faire un bilan. Pressés comme des citrons et souvent culpabilisés par l’école et l’entourage.

ACTION !

J’ai mené mon enquête !

enfant-therapie-psy

J’ai donc mené mon enquête (interviews, questionnaires, documentation, formations) pour comprendre et créer des processus d’accompagnement efficaces pour apaiser ces tensions car l’enfant, qui est au cœur du débat, passe son temps puni, mis à l’écart, et entend des reproches à longueur de temps.

« En somme, l’enfant reçoit de quoi cultiver le stress, l’anxiété, la colère, la tristesse. Et avec cela, on s’attend à ce qu’il soit heureux et coopératif ! « 

Enfant difficile : quels comportements alarment les éducateurs ou les parents ?

Tous les comportements décrits dans cet article sont des comportements fréquents (qui se reproduisent plusieurs fois par semaine) et persistants au delà de 6 mois. Je ne vais pas aborder les classiques colères et comportements opposants transitoires. 

TOP (Trouble de l’Opposition avec Provocation)

trouble-opposition-avec-provocation

D’après mon expérience et ce que je peux en lire, le TOP est généralement associé au TDA/H et n’est jamais présent seul. Bien que les enfants peuvent présenter certains de ces comportements à certaines étapes de leur vie, le TOP s’inscrit vraiment dans la durée, c’est un trouble persistant.

“ À ce stade, beaucoup de ces parents signalent une dépression, une faible estime de soi dans leur rôle de parents et peu de satisfaction ou d’implication dans leurs responsabilités parentales. Dans certains cas, ces parents peuvent basculer entre un désengagement complet et des réactions trop dures face au mauvais comportement de leurs enfants, en fonction de leur propre humeur et de leur irritabilité du moment.”

R. A. Barkley

Nos clients nous racontent qu’avant l’entrée à l’école, ils avaient déjà remarqué ce fonctionnement chez leur enfant.

enfant-difficile-stress

D’une manière générale on retrouve les éléments de comportements ci-dessous, que ce soit dans la littérature et dans les récits de nos clients. C’est ce que nous pouvons retrouver dans le DSM-5 ( Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, et des troubles psychiatriques) de l’Association Américaine de Psychiatrie.

Une humeur colérique et irritable

  • Se met facilement en colère
  • Susceptible
  • Agacé par les autres
  • Fâché
  • Plein de ressentiments

Un esprit vindicatif

  • Se montre parfois méchant

Un comportement provocateur / querelleur

  • Conteste ce que disent les adultes
  • Refuse de se plier aux règles
  • S’oppose activement
  • Embête les autres délibérément
  • Fait porter à autrui la responsabilité de ses mauvais comportements

Exemple en consultation : Camille 10 ans

Camille arrive en consultation à la suite d’un diagnostic de TDA/H. Elle sera médicamentée, et son psychiatre m’envoi sa famille afin de mettre en place une guidance parentale et/ou mettre en place avec Camille, des outils pour développer son potentiel avec son TDAH.

A l’école

ecole-enfant-dificile

A l’école elle est très agitée et est souvent punie. Elle a des difficultés à faire son travail jusqu’au bout, elle passe beaucoup de temps à « embêter » les autres et à s’agiter sur sa chaise voir même, de se lever. Camille est également décrite comme impulsive et parfois incontrôlable, « elle ne s’arrête jamais ». Elle n’écoute pas ce qu’on lui dit et répond avant qu’on ait fini de poser la question.

Toutefois, elle est décrite comme très polie, même si elle refuse de se plier aux demandes des adultes au premier abord et qu' »il faut insister, tergiverser pour qu’elle coopère ». Elle s’impose, prend toute l’attention, ce qui est source de rejet de la part de ses camarades. Quand une bêtise est faite dans la cours de récréation, tout le monde (même les adultes) disent « qu’est ce qu’elle a encore fait Camille ? ». Elle perd ses affaires, ne prend pas les bons cahiers. Elle a une copine très active comme elle, et n’arrive pas à nouer d’autres relations. Le personnel de l’école la décrit comme étant autoritaire avec les autres enfants et se mettant en colère si les autres n’accèdent pas à ses demandes.

« Elle ne s’arrête jamais ! »

Institutrice de Camille


Camille m’explique qu’elle voudrait arrêter d’être punie. Elle exprime aussi faire de son mieux et que c’est plus fort qu’elle.

Ce que disent les parents

comportement-enfant-difficile

Les parents racontent que jusqu’à 6 ans, elle se jetait sur la route, grimpait sur les canapés, s’opposait au règles et testait les limites de façon cyclique. Elle courrait dans les magasins et touchait à tout, il fallait la suivre partout sinon elle disparaissait ! Ils vivaient dans un stress permanent, n’osant plus sortir avec leur fille. Les proches et les amis étaient agacés par son comportement mais mentionnaient qu’ils voyaient qu’elle voulait bien faire, qu’elle avait un vrai fond gentil, d’autant qu’elle était très polie, mais qu’elle n’arrivait pas à se contrôler.

Retour

Dans cet exemple, malgré l’opposition, l’impulsivité, les colères, Camille a intégré les limites et les règles. Il faut les lui répéter, et le quotidien est compliqué pour les parents et le personnel éducatif car c’est une enfant qu’il faut « gérer » et qui demande beaucoup d’attention car elle est moins autonome que les autres enfants du même âge.

Enfant-Roi et ses interactions avec les adultes

enfant-roi

Comme son appellation l’indique, l’enfant-roi est un roi ! Il n’accepte aucune frustration, il « pousse à bout » ses parents, les enseignants. On entend souvent dire qu’il teste : les adultes, les limites. Cet enfant est insatisfait, agité, irrespectueux envers les adultes, et n’a aucune retenue. Il se comporte comme cela avec ses camarades également ce qui lui attire souvent la violence des autres. Il est à l’extérieur comme il est à l’intérieur.

Dans la famille, il monopolise l’attention, il prend toute la place, coupe la parole.
La famille est parfois isolée car les amis finissent par éviter les invitations à cause de cet enfant souvent qualifié de « mal élevé ».

Exemple en consultation : Mathis 9 ans

enfant-problematique-limite

Mathis est arrivé en consultation, parce qu’il avait cassé une chaise sur le bureau de sa maitresse. Il avait été sorti de l’école par les pompiers.

La mère m’expliquait qu’ils se faisaient mettre dehors par tous les praticiens. Toutefois, elle vivait bien ce comportement. D’ailleurs à la fin de la consultation qui fut ainsi tout du long, elle donna une sucette à son enfant.

A l’école

D’après l’équipe pédagogique, les comportements violents et irrespectueux étaient persistants depuis des années. Dans le cabinet, en moins de 5 minutes, il avait bousculé sa mère, jeté des jeux sur ses parents, essayé d’ouvrir la porte du cabinet, tenté d’escalader l’étagère où son père avait posé la clef du cabinet, tapé son père, jeté des jeux sur nous.

ecole-enfant-comportement-dofficile

En cabinet

Mathis, lors de la consultation suivante cherchait à négocier son accompagnement. Il accepterait de coopérer si je le laissais jouer avec mon chien. Quand je lui demandais de faire un dessin, il sortait du cabinet pour aller courir dehors. Il ouvrait les placards et se servait. Le temps de parler à sa mère, il avait réussi à se rendre sur mon ordinateur et à mettre un dessin animé sur Netflix. Lorsque je lui proposais de lui raconter une histoire, il faisait des bruits, gloussait, criait et finissait par chercher à sortir du cabinet.

Retour

psy-therapeute

Dans cet exemple, les parents ne sont pas entravés dans leurs décisions. Ils accèdent aux demandes de leur enfant pour lui faire plaisir ou pour se faire plaisir à eux. Pas par peur. Ils ne consultent que parce que le comportement de leur enfant gêne à l’école. L’extérieur est décrit comme peu tolérant. Notamment les praticiens qui les ont éconduit du fait du comportement de Mathis. Lorsque j’évoque les conséquences des comportements (notamment la sucette alors que son fils a eu un comportement inapproprié toute la séance), la maman me dit que ça n’a rien à voir et qu’elle ne donne pas de sucreries. Elle évoque tous les livres de parentalité positive qu’elle a lu et qu’elle sait appliquer.

Bien entendu, la question des interactions familiales se pose toujours. C’est d’ailleurs là le socle des accompagnements. Nous y reviendrons dans un autre article.

Téléchargez vos 8 secrets pour reprendre le lead avec Amour !

L’enfant-tyran et les processus d’interaction

enfant-tyran

L’enfant tyrannique « prend » le contrôle sur la famille, la hiérarchie familiale est donc inversée. L’organisation de la famille est faite pour ne laisser subir à l’enfant aucune frustration. C’est pour cela qu’il est parfois difficile de « repérer » cet « enfant-tyran » car à l’extérieur il parait calme et conciliant.

La peur de frustrer cet enfant et des conséquences de sa frustration (insultes, menaces, violence, objets brisés, auto-agressions, menaces de suicide, …), la culpabilité, la honte, les renoncements, les sacrifices et l’isolement, font de ce schéma de famille, un schéma unique. Rare, certes, en tout cas dans la proportion des familles que j’accompagne, mais unique.

NOTE : je mets "prend" entre guillemets (dans la phrase "prend le contrôle de la famille") car l'enfant n'a pas décidé, tout petit de prendre le pouvoir et de faire peur à ses parents.

Exemple en consultation : Julien 8 ans

enfant-difficile-tyrannique-maison

Julien est décrit par sa mère comme étant râleur, jamais content, toujours dans l’opposition, insultant. Elle raconte qu’il mène tout le monde par le bout du nez, et que la maisonnée agit en fonction de lui, « avec lui, on marche sur des œufs ». Il insulte les membres de la famille à travers la porte de sa chambre. Elle prépare les plats qu’il aime à chaque repas. Si elle souhaite proposer autre chose à la famille, elle le fait en plus des plats qu’elle prépare pour lui.

Depuis qu’il est bébé, un rituel du soir s’est installé. Il avait peur de s’endormir seul. Elle a commencé à l’endormir en tenant sa main. Il entrait dans des colères si elle la lâchait avant qu’il ne soit endormi. Quand est arrivée la peur du loup, il a fallu regarder sous le lit et ouvrir toutes les portes. Au fil des années, ce rituel a perduré et s’est sophistiqué : la maman regardait sous le lit, ouvrait les portes, allumait 3 lampes, d’autres actions (que je ne liste pas !) et fini par endormir son enfant en lui tenant la main. Et l’enfant ne supporte aucun aménagement de ce rituel car les terreurs et les cris reviennent aussitôt.

Elle ajoute « à la maison c’est le troisième Reich ».

enfant-colere-agressif

Elle finit par consulter

Cette mère consultait car depuis quelques semaines, Julien avait peur d’aller manger à la cantine et commençait à refuser de se rendre à l’école. Cela conduisit sa mère à poser des congés car son fils se mettait dans des états de panique terribles le matin. Elle envisageait de changer de travail pour prendre un mi-temps et ainsi aller le chercher le midi. Changer de travail lui faisait peur, d’autant que la perte de salaire faisait peser un gros risque pour la famille.

Selon Julien, tout allait bien à une exception près : sa mère ne lui accordait aucune attention, elle passait son temps à faire le ménage et elle râlait tout le temps. Elle était responsable de son insatisfaction.

« Avec lui, on marche sur des œufs »
« A la maison, c’est le troisième Reich »

Maman de Julien, 8 ans
Manipulation - sortir de l'emprise
Se libérer de l’emprise d’un manipulateur et se reconstruire ! Bordeaux

Dans cette famille, la peur est omniprésente quand Julien est là. Il faut faire attention à tout. La sur-adaptation de la famille et en particulier de la mère aux difficultés de son fils crée un climat d’oppression et de stress. La fratrie entière est stressée d’autant que Julien a une position particulière : il faut lui faire plaisir sinon il va s’énerver. Il n’est donc pas soumis aux même règles que les autres enfants de la famille. Il menace, insulte, frappe ou casse des objets appartenant à la famille.
La mère de Julien a honte et ne parle pas de ce qui se passe. Elle a dû sacrifier ses loisirs, ses sorties, les invitations sur plusieurs jours à cause du rituel du soir, et envisage de renoncer à travailler à temps plein pour s’occuper de son fils. Les décisions parentales sont entravées.

Enfant difficile : d’où proviennent ces comportements ? Que faire ?

reflexion-colere

Je vous présenterai dans le prochain article, les troubles associés et de nombreuses possibilités de causes, tant chez l’enfant que dans les familles.

Puis nous aborderons divers accompagnements possibles en fonction des profils.

Et je vous donnerai des outils à mettre en place en famille, et des jeux et histoires pour vos enfants.

A très bientôt !

Références :

Barkley R.A., Taking Charge of ADHD -The Complete, Authoritative Guide for Parents, Guilford Press

DSM-5 (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) de l’Association Américaine de Psychiatrie (APA : American Psychiatric Association).

Franc N., Omer H., Accompagner les parents d’enfants tyranniques, Dunod, 2020

Goldman C., Etablir les limites éducatives, Dunod, 2019

Lussier F., 100 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention, Tom Pousse, 2011

Omer H., La Nouvelle Autorité – Parents, enseignants, communautés, Broché, 2017

Pleux D. De l’enfant roi à l’enfant tyran, Broché, 2006

Renier J., Schrod H., L’enfant-roi et sa famille, l’enfant-tyran et sa famille, leurs environnements (2008),  Médecine & Hygiène : Revue « Thérapie familiale » vol. 69

Richer G., Par le bout du nez : La psychologie de l’enfant-roi, Viamedias, 2006

Retrouvez nos articles récents

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Thérapeute enfant Bordeaux

therapeute-enfant-bordeaux
therapeute-enfant-bordeaux

Thérapeute enfant à Bordeaux et Gironde

Psychologue, psychiatre, thérapeute ?

psy-therapeute

Psychologue, psychiatre ou thérapeute pour enfant à Bordeaux. Ca en fait beaucoup autour de nos enfants ! Lequel choisir ? Je vous propose des petits tips rapides et d’où vient mon approche.

Psychologue

therapeute-psy-enfant-parent-bordeaux

le psychologue est diplôme de psychologie. Il possède un master de l’éducation nationale. Il évalue le fonctionnement psychologique par des tests et des bilans. A la suite de cela, il propose des interventions et des traitements dans le but de rétablir la santé mentale de la personne en interaction avec son environnement. Il peut lui-même intervenir en fonction de ses compétences et de ses possibilités ou orienter vers d’autres praticiens, thérapeutes, spécialistes, médecins.


Par exemple, à la suite d’une évaluation psychométrique et neuropsychologique, il peut avoir détecté une difficulté de l’enfant à repositionner correctement ses yeux et préconiser un bilan orthoptique. Il peut avoir détecté un trouble de l’attention, une impulsivité gênante pour l’enfant, etc… Et préconiser un diagnostique auprès d’un psychiatre exerçant à l’hôpital pour une éventuelle prise en charge d’un TDA/H (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité), ou préconiser un coaching pour l’enfant ou une guidance familiale si les parents signalent une difficulté au quotidien.

psychologue-therapeute-enfant-bordeaux

Psychiatre

therapeute-enfant-bordeaux

Le psychiatre est un médecin spécialisé dans la santé mentale. Sa spécialité est la psychiatrie, comme d’autres pourront choisir la chirurgie. Il fait des diagnostics et peut prescrire des médicaments. Il se concentre le plus souvent sur les maladies mentales qu’il peut traiter avec un éventail de thérapies, de médicaments, etc… Et bien entendu, il peut orienter, au regard de son diagnostic, vers des spécialistes, tout comme le psychologue.

Thérapeute

therapeute-enfant

Le thérapeute accompagne la personne jusqu’où elle souhaite aller. Il amène la personne à réfléchir comment avancer, et utilise souvent des techniques pour libérer des blocages émotionnels, des croyances limitantes ou des traumatismes, et faciliter la progression de la personne. Il y a de nombreuses spécialités : kinésithérapeute, thérapeute familial, psychothérapeute, ergothérapeute, faciathérapeute, …

Téléchargez votre ebook gratuit !

parent-confiant-affirme

Je suis thérapeute pour enfant à Bordeaux et leurs parents !

psy-therapeute-enfant-bordeaux

Je suis thérapeute pour les enfants et la famille à Bordeaux, en France en visioconférence et formations à distance (et coach, mais c’est une autre histoire !) ! Je ne fais pas de bilans ni de diagnostics, mais je m’appuie dessus. Les psychologues et les psychiatres m’envoient des enfants et leur familles car je dispose d’outils de thérapie brève pour les enfants, ce qui est assez rare !

Thérapeute enfant Bordeaux : mes outils pour les enfants

therapie-breve-hypnose
Hypnose
eft
EFT
therapie-breve-dbnr-emdr
Mouvement oculaire
mouvement-corporel-braingym-kinesiologie
Mouvement corporel
  • Hypnose : je suis certifiée en hypnose Ericksonienne (hypnose médicale). Je raconte des histoires qui guérissent et je les donne en audio aux parents ! Avec les préadolescents et les adolescents, j’utilise l’hypnose de rue ! C’est une sorte d’hypnose de spectacle que les ado peuvent apprendre pour refaire dans la rue ! C’est très spectaculaire et ludique ! Les effets sont visibles en 30 secondes maximum et les ado le prennent en main très vite (et ont donc tous les outils pour faire rire leurs potes mais aussi pour se transformer ! Apprendre plus vite, changer de comportement, etc…)
  • EFT (Emotional Freedom Techniques): très ludique et amusant avec les enfants
  • Thérapie par le mouvement oculaire, DBNR (Désensibilisation Bilatérale Neuronale et Reprogrammation) – petite sœur de l’EMDR(r)
  • Thérapie par le mouvement corporel tel que le braingym(r)
  • Yoga des animaux
  • Et encore d’autres !

affirmé, confiant, zen, ça s'apprend !

Thérapie pour enfant et parent sur-mesure

Cela me permet de créer des accompagnements sur-mesure. D’autant que je suis formée à l’accompagnement des enfants à haut potentiel, des enfants présentant un TDA/H (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité), des troubles dys (en particulier dyslexie, dysgraphie et dyspraxie).

Il fut un temps où j’utilisais l’hypnose Eriksonienne avec les enfants en consultations… Puis j’ai créé des audios et je donne les hypnoses à mettre en fond sonore dans la maison ! Effet transformation garantie ! En consultation je me concentre sur la remédiation cognitive, les habiletés sociales, le remodelage des dys et de l’impulsivité des TDAH pour pour plus de facilité dans les gestes et plus de concentration. J’accompagne les enfants à trouver leurs super-pouvoirs et à être à l’aise en société.

Thérapie enfant à Bordeaux et en Visio sur-mesure !

therapeute-enfant-parent-bordeaux

Mes accompagnements sont donc très sur-mesure ! TDAHP (c’est à dire Trouble du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité et Haut Potentiel Intellectuel), TADHDYS (TDAH avec des dys), mais aussi troubles anxieux, phobies scolaires, etc…

Mes outils pour les parents

Les mêmes mais en version adultes ! EFT, hypnose médicale, thérapie par le mouvement oculaire, thérapie par le mouvement corporel, coaching !

Guidances parentales

confiance-enfant-parent-famille

La clef de mes accompagnements : des guidances parentales très spécialisées (Barkley pour les parents d’enfant présentant un TDA/H), La résistance non violente et comment sortir de la tyrannie, parent d’enfant opposant et provocateur, parent sauveur/victime.
Comme dit plus haut, c’est très très spécialisé ! Pour ce qui l’est moins, la parentalité positive fonctionne très bien. Mais pour les parents d’enfants présentant des atypicités du neurodéveloppement, il faut des clefs en plus, des outils différents. Comme leurs enfants !

D’autres articles – thérapeute enfant Bordeaux ?

anti-stress-enfant-coherence-cardiaque
enfin-la-paix-a-la-recre-non-harcelement-scolaire

Retrouvez-moi sur les réseaux

Le sommeil des enfants : astuces pour les parents

sommeil-enfants-bordeaux
sommeil-enfants-bordeaux

LE SOMMEIL DE NOS ENFANTS : QUE FAIRE POUR NOUS LES PARENTS ?

Pour le sommeil des enfants, si on coachait les parents ??

La petite marmotte qui sommeille en chacun de nos enfants est très réactive aux émotions ! La peur, la colère, etc… La font fuir ! Elle file se cacher et plus moyen que notre enfant fasse une bonne nuit ou s’endorme facilement.

Ce que nous pouvons faire, nous, les parents ?

Carte du jeu Bisous . Dodo de Djeco

Accompagner les émotions de nos enfants, les comprendre, les accepter, aider nos enfants à les comprendre eux-mêmes et trouver leurs ressources. Et hop, la marmotte revient dans son papier alu. Ou bien c’était le chocolat… Bref !

RITUEL DU SOIR : ESPOIR

Un rituel pour un bon sommeil ? Quel rapport ?

sommeil-enfant-rituel

Mettre en place un rituel aide à aller doucement (mais surement !) vers un bon sommeil. On le dit souvent, mais pour les enfants, les rituels sont tellement importants car ils sont rassurants ! C’est l’enchaînement des moments qui conduisent jusqu’aux yeux fermés. En plus, ils en parleront quand ils seront plus grands, et même, ils le transmettront peut-être à leurs enfants !

rituel-sommeil-enfant-jeu
Jeu Djeco Bisous . Dodo – Pour les 3 ans / 6 ans (et leurs parents !) – Un super jeu avant d’aller dormir !

Idéalement, le soir, on essaie d’être calé sur les horaires autant qu’on le peut. Souvent, les tableaux de rituels avec les heures et les événements fonctionnent super bien !

rituel-sommeil-jeu-soir
Carte du jeu Bisous . Dodo de Djeco

Quand j’étais petite, avant de dormir, j’aimais que ma mamie me grattouille dans le dos pendant… Pffff… au moins des heures ! J’adorais aussi les histoires de fantômes ! Mais il y avait toujours le petit fantôme qui apparaissait pour me rassurer ! Il était de mon côté, c’était mon copain de la nuit !

Le rituel pour un bon sommeil, idéalement, doit faire au moins 30 min. QUOIIIIIIIIIIII ???????????????????? Tout ça ???!!!

Oui, oui ^^

Ca commence quand on baisse la lumière de la maison pour signaler qu’on entre en période « dodo ».

Des idées de rituels du soir pour le sommeil des enfants

astuces-sommeil-enfant-bordeaux
Carte du jeu Bisous . Dodo de Djeco
  • Baisser la lumière de la maison
  • Eteindre les écrans (les écrans doivent être éteints avant le repas ! Et idéalement, ils sont remplacés par des activités)
  • Faire un petit jeu calme des bisous et des câlins dans le salon pour voir combien de bisous et de câlins on va faire dans le lit (créer le petit jeu des bisous et câlins).
  • Discuter doucement des choses super chouettes qu’on a fait dans la journée, et parler des grandes étapes de la journée du lendemain.
  • Aller se coucher en chantant une berceuse.
  • Parler des ressources de son talisman de protection (étoile de protection, patchwork du sommeil, l’attrape-rêves, mettre la goutte de lavande sur la veilleuse, …).
  • Tirer un papier dans le bocal des bisous de la nuit pour parler autour des bruits et de ceux qui vivent la nuit.
  • Lire une histoire.
  • Ecouter une méditation.
  • Faire 5 respirations profondes.
  • Faire à votre enfant une ou deux rondes d’EFT en disant de jolies choses.
  • Faire une bulle autour de votre enfant avec vos mains et mettre des poussières d’étoiles à l’intérieur en tapotant sur vos mains.
rituel-sommeil-enfant-meditation

CHANGER 1 CHOSE DANS VOTRE QUOTIDIEN DU SOIR

rituel-sommeil-enfants-parents

Changer 1 chose dans votre quotidien du soir. Oui oui ! Une seule ! Et voyez ce qui se passe ! Chaque nouveauté engendre une nouveauté. Einstein disait que « la folie, c’est d’avoir toujours le même comportement et s’attendre à un résultat différent ». Ca parait évident ! Pourtant, ce que les parents me répondent majoritairement à la question « depuis quand ? » c’est « depuis toujours ! ». L’objectif qui suit c’est de trouver comment transformer 10 petites minutes quotidiennes.

rituel-sommeil-enfant-super-maman

10 min de cuisine ensemble, 10 min de discussion ensemble, 10 min de lecture ensemble, 10 min de coloriage… Vous l’avez compris, partager 10 min de plus avec votre enfant peut vraiment transformer son sommeil. Et le vôtre !

Testez et vous verrez !

sommeil-enfant-super-papa

LES FLEURS DE BACH POUR LE SOMMEIL DES ENFANTS

Sommeil enfant - fleurs de Bach - Bordeaux

Voilà encore une chose qui peut entrer dans le rituel du soir et qui fait beaucoup de bien ! Les fleurs de Bach !

J’ai fait connaissance avec les fleurs de Bach en cherchant une ressource en plus pour Théodore, et j’ai vraiment été bluffée ! D’ailleurs j’utilise le spray rescue sur les boutons de moustiques pour faire passer les démangeaisons !  Depuis je m’y intéresse et je travaille en partenariat avec une conseillère en fleurs de Bach qui crée des flacons personnalisés pour mes clients.

LA PETITE HISTOIRE DES FLEURS DE BACH

Le docteur anglais Edward Bach (1886 – 1936), bactériologue et homéopathe, dont les vaccins sont encore utilisés en Angleterre, avait remarqué qu’un déséquilibre émotionnel était toujours à l’origine des pathologies de ses patients. Il se consacra à la recherche d’un remède naturel et mis au point les fleurs de Bach, aujourd’hui, mondialement connues !

Ces élixirs floraux rétablissent l’équilibre émotionnel et participent à la transformation des émotions négatives en émotions positives.

Elles ne présentent aucun risque d’accoutumance ni contre-indication.

LES FLEURS

Le peuplier Tremble (Aspen)

Sommeil-enfant-fleurs-bach

Magique pour : les peurs inexpliquées, l’appréhension, les peurs qui s’expriment par le corps (gorges serrée, mal à l’estomac…), pour les difficultés d’endormissement, les cauchemars.

Son super pouvoir : Le peuplier tremble calme la peur ou l’appréhension en redonnant la sécurité intérieure.

Le marronnier blanc (White chestnut)

Sommeil-enfant-fleurs-bach

Magique pour : les pensées indésirables, les ruminations qui perturbent l’endormissement, les difficultés d’endormissement.

Son super-pouvoir : calme le flux de pensées.

L’étoile de Bethlehem (Star of Bethlehem)

fleur-bach-29-etoile-bethleem

Magique pour : les chocs émotionnels actuels ou anciens (deuil, divorce, séparation).

Son super-pouvoir : transforme les chagrins et apporte du réconfort.

La fleur de l’olivier (Olive)

sommeil-enfant-fleurs-bach-olive

Magique pour : les périodes d’épuisement physique et moral, les enfants qui ont été hospitalisés, qui ont la santé fragile, les examens et les évaluations, la fatigue.

Son super-pouvoir : redonne de l’énergie grâce à un sommeil réparateur. Elle permet également à votre enfant d’utiliser son énergie de façon appropriée.

L’hélianthème (Rock rose)

Magique pour : les cauchemars, les peurs paniques connues ou inconnues.

Son super-pouvoir : apporte calme et courage.

PREPARER SON FLACON

Acheter un flacon teinté de 30 ml avec pipette (astuce : pensez à prendre un flacon dont la pipette va jusqu’au fond !) . Le remplir d’eau de source et ajouter 2 gouttes des fleurs choisies. Le maximum de fleurs différentes étant de 7.

Donnez 4 gouttes à votre enfant directement dans sa bouche 5 à 6 fois par jour et au minimum 4 fois (attention cependant à bien nettoyer la pipette si elle entre en contact avec la langue ou les lèvres).

Vous pouvez également mettre 2 ou 3 gouttes des fleurs sélectionnées dans une petite bouteille ou dans un verre que votre enfant boira dans la journée.

Sommeil-enfant-fleurs-bach
fleur-bach-29-etoile-bethleem
sommeil-enfant-fleurs-bach-olive

Le sommeil des enfants – retrouvez tous les articles du mini coaching !

thérapie sommeil enfant bordeaux -Train du sommeil enfant
thérapie sommeil enfant bordeaux -Train du sommeil enfant
Mini coaching pour enfants - Le sommeil - Troubles du sommeil - apprivoiser la nuit - Thérapie sommeil enfant à Bordeaux
Le sommeil de nos enfants - Troubles du sommeil - les cauchemars - mini coaching de Zèbre Zen à Bordeaux Gironde
astuces-sommeil-enfant-bordeaux

Pour me retrouver et aller plus loin

Dans ce mini coaching, que vous pouvez suivre, vous avez toutes les clefs pour transformer le sommeil de votre enfant !

Si il vous reste des questionnements ou si vous souhaitez un accompagnement personnalisé afin que je vous aide à trouver L’ASTUCE qui va marcher, je vous invite à me contacter ! Je consulte en cabinet et aussi en visioconférence.

Les rendez-vous en visioconférence

Ils s’articulent sur 5 rendez-vous :

sommeil-enfant-rituel-djeco-chanson
Carte du jeu Bisous . Dodo de Djeco
  • Discussion autour de la difficulté rencontrée
  • Coaching pour le quotidien, histoire hypnotique
  • Découverte de la ressource de votre enfant à créer, histoire hypnotique, EFT
  • Histoire hypnotique, EFT, discussion autour de la ressource et du coaching proposé
  • Coaching familial, histoire hypnotique

Pour me contacter et suivre les actualités

Retrouvez-moi sur la page contact du site

Et sur la page facebook Zèbre Zen !

Pssst ! Je suis aussi sur Instagram 😉