Les implicites : “on dessine sur le papier !”

Anecdote #zebrafail : on dessine sur le papier

“On dessine sur le papier !” un grand classique de règle exprimée de façon positive ! Et les implicites dans l’histoire ?

Si comme moi :

Votre bibliothèque regorge des livres d’Isabelle Filliozat, au point que vos amis soupçonnent que vous avez développé un culte à son nom ?

Les tournures de phrases positives n’ont plus aucun secret pour vous au point que vous vous sentiez ennuyée par les gens qui disent “NON ne monte pas sur le toboggan debout !” quand vous emmenez vos enfants au parc ?

Vous vous êtes formé(e) en éducation positive au point que vous pourriez faire un mémoire et passer à l’oral ?

Bienvenue au club ! Ou à la secte, selon les points de vue ! Par chez moi, il y a clairement une distinction entre les tradi (“Non ! Ne marche pas sur la route ! “) et les positifs (On marche sur le trottoir !).

Ma petite anecdote : “on dessine sur du papier”

Je voulais partager avec vous une petite anecdote de T² à presque 3 ans (personnellement je dirais à 2 ans et 10 mois, mais pour T², c’est très important d’arrondir à 3 ans “parce que je suis grand !”  ! Alors je tranche : presque 3 ans !).

J’étais dans la cuisine en train de préparer ma légendaire tarte à la tomate gratinée de feta (à elle toute seule, elle correspond à 15 % de ma compétence en cuisine ! – si vous avez raté l’épisode : le % de compétence ).

J’entends T² se parler à lui même :

“qu’est ce que c’est que ça ?”

“Ha ! Je peux là !” dit-il avec un ton très …. Satisfait ! (donc louche ! )

Je sors de la cuisine et là c’est le drame !

J’ai les yeux qui s’écarquillent, je cours vers la scène où va se produire le crime.

Je crie “STOP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!” (notez la dramatisation écrite – tout un art).

Il interrompt son geste…. Trop tard….

Mon expression est un mélange de frustration, colère, dépit.

“On dessine sur le papier !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!”

Son visage passe de la stupéfaction, à l’incompréhension puis à la satisfaction (la revoilà !)

“Mais maman ! C’est du papier !”

——Foutu papier peint——

#zebrafail

Les implicites

C’est écrit dans à peu près tous les livres de parentalité positive ! On dessine sur le papier ! Ça ne va jamais plus loin, parce que ça suffit.

Pour les petits zèbres, ce n’est pas assez précis ! Car ça suppose qu’ils comprennent l’implicite de la feuille de papier. Il faut dire “on dessine sur une feuille de papier“. Voilà…

Bien entendu, c’est un exemple parmi d’autres qui seraient plus évocateurs ! Mais il m’a tellement fait rire ! Et c’est celui qui m’a fait prendre conscience qu’il faut vraiment être précis. C’est déjà complexe de tourner les injonctions en positif, après quelques années de pratique, je suis à 80 % de compétence ! Avec plus de précisions s’il vous plait ? ! (vous la voyez venir ? La charge mentale ?)

En attendant de réussir à préciser les règles sans en rater une, c’est parti pour un nettoyage…

#parentalité #EIP #zebrafail

Une réponse sur “Les implicites : “on dessine sur le papier !””

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *